La liste des IBAN est visible dans l’application. Est-ce risqué ?

Mis à jour 1 month ago de Xavier Mayo

La réponse courte est non.

Un carnet de chèque contient parfois un RIB, ce n’est pas risqué. De la même manière, l'application Lydia contient des IBANs, pour aider l'utilisateur à les retrouver facilement. Là non plus, ce n’est pas risqué.

Rôle de l’IBAN

Un IBAN permet simplement de transférer l’argent présent sur un compte Lydia vers un compte bancaire ordinaire.

Un IBAN n’est ni un billet, ni un chèque, il ne permet pas de payer à la caisse du supermarché. Un IBAN est toujours lié à un compte bancaire, sur lequel il permet de faire deux choses :

  • envoyer de l’argent sur le compte 
  • prélever de l’argent sur le compte (à condition d’être autorisé)

Le prélèvement sur un compte bancaire à partir d’un IBAN ne peut être effectué que par des organismes identifiés et autorisés à faire des prélèvements SEPA (Single Euro Payment Area).

Si l'utilisateur perd un IBAN dans la rue, personne ne pourra donc s’en servir pour prélever de l’argent sur un compte bancaire, car cela implique d’être autorisé au préalable.

Fraude inexistante

Pour qu’un fraudeur puisse tirer profiter d'un IBAN, ce dernier devrait falsifier un titre interbancaire de paiement (TIP), pour avoir le droit de prélever de l’argent sur le compte associé à un IBAN. D’une part, une telle falsification est pratiquement impossible, d’autre part, quand bien même elle se produirait, l'utilisateur a 13 mois pour contester le prélèvement. La loi impose d’ailleurs à une banque de rembourser l'utilisateur en cas de fraude au TIP.


Cette page vous a-t-elle aidé ?