Sécurité (introduction)

Mis à jour 1 week ago de Antoine Porte

Lydia est conçue et contrôlée en France sur la base des plus hauts standards de sécurité bancaire et informatique. Clés RSA asymétriques, chiffrement des données en 256 bit, communications SSL, anonymisation des données personelles ; Rien n’est trop bien pour la sécurité de l'argent et des informations personelles de ses propriétaires.

Les cartes ajoutées sont en lieu sûr 

Les numéros des cartes ajoutées depuis l'application ne sont pas enregistrés, ni dans l'application, ni sur le téléphone de l'utilisateur, ni sur les serveurs de l'entreprise. Ils sont tokénisés par Payline, le leader français des paiements par carte sur Internet, et permettent à Lydia de faire des autorisations de débit, sur demande de l'utilisateur.

L'application est protégée

Chaque paiement et action sensible nécessite la saisie d'un code de sécurité personnel, ou bien l'authentification biométriques (empreinte digitale ou reconnaissance faciale), afin que personne ne puisse éxecuter ses actions à la place de l'utilisateur.

Plusieurs tentatives d'accès erronées provoquent le blocage du compte. Il n'est alors plus possible d'utiliser l'application jusqu'à l'intervention du support de Lydia, qui prend contact avec le titulaire du compte.

Les paiements sont sécurisés

Toutes les transactions sont exécutées à l'aide d'un jeton que seul le système de Lydia peut produire et déchiffrer qui :

  • ne contient pas d'informations bancaires ou personelles
  • est unique et ne peut pas être réjoué
  • ne peut pas être falsifié
  • n'a aucune valeur intrinsèque
  • a une durée de vie limitée

Les informations sont confidentielles

Les données personnelles et bancaires de l'utilisateur qui sont traitées le sont toujours avec le plus grand soin. Elles sont systématiquement chiffrées, ou anonymisées, si possible, pour limiter leurs présences.
Les accès à ces données sont limités à certains collaborateurs qualifiés de l'entreprise, préalablement contrôlés et sensibilisés aux problématiques de vie privée.
Les collaborateurs de l'équipe technique de Lydia, qui doit parfois intervenir sur des cas complexes, n'a par exemple accès qu'à des informations obfusquées, dont les données nominatives ont été modifiées. 

L’argent appartient à l'utilisateur et est garantie

Lorsque l'utilisateur reçoit de l’argent avec Lydia, il lui appartient immédiatement. Il est sur visible sur l'un de ses comptes Lydia. C’est une représentation numérique de vrais devices stockés sur un compte bancaire de cantonnement à la BNP Paribas. Ce compte est tenu et garantie par la Société Financière du Porte Monnaie Électronique Interbancaire. Lydia ne peut pas y accéder et ne peut pas l’investir.

Il n'y a pas d’argent dans le téléphone

Tout comme une carte plastique de paiement, le téléphone de l'utilisateur n'est qu'un outil de paiement et d’encaissement : il ne contient pas d’argent. Ainsi, en cas de perte d'un téléphone, l'utilisateur ne perd pas un centime ! Le solde Lydia reste disponible et l'utilisateur retrouve tout en se connectant sur un nouvel appareil.

L'activité est réglementée et contrôlée

L'activité de Lydia est régie par les règles bancaires européennes qui sont appliquées par l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution de la Banque de France. Au quotidien, c'est la SFPMEI qui contrôle les flux traités par les services de Lydia.

Partenaires de premier plan

Lydia fédère les meilleurs acteurs de la finance de leur catégorie, sur la base de critères de sérieux et de qualité de service, pour offrir des fonctionnalités pérènnes et sûres. Plus d'informations à propos des partenaires de Lydia.

>> Plus d'articles à propos de la sécurité.


Cette page vous a-t-elle aidé ?